webFuuta


Alfâ Ibrâhîm Sow (éd.)
La Femme. La Vache. La Foi. Ecrivains et Poètes du Fuuta-Jalon

Classiques Africains. Paris. Julliard. 1966. 375 p.


       Table des matieres       

Boneeji zamaanu hannde — Les misères de notre siècle

A yi'ataa ñaawoowo ko wonaa ngeenaari.
A yi'ataa yoydo ko wonaa jom sunnu.
A yi'ataa haqqilante mo gooto hoolii.
A yi'ataa moƴƴo ko wonaa yiɗudo aduna.
A yi'ataa mo barrazuujo ko wonaa janfotooɗo hoore muuɗun.
A yi'ataa lamɗo ko wonaa tooñoowo.
A yi'ataa seedeejo ko wonaa mo kala no jingana gido muuɗun.
A yi'ataa suddiiɗo ko wonaa yeddoowo gendiiko muuɗun.
A yi'ataa jiyaaɗo ko wonaa yeddoowo sayyidi muuɗun.
A yi'ataa biddo ko wonaa yeddoowo saara muuɗun.
A yi'ataa alyatiima ko wonaa ñaameteeɗo jawdi muuɗun.
A yi'ataa yiɗuɗo ma ko wonaa xaral.
A yi'ataa okkoowo ko wonaa iwal maa kulol.
Si ɓe yi'ii moƴƴo, ɓe hutoo mo.
Si ɓe yi'ii bondo, ɓe wirta mo.
Ɓe jantoo ayiibe yimɓe ɓe yejjita ayiibe maɓɓe.
Si ɓe yi'ii tedduɗo, ɓe hoyna mo.
Si ɓe yi'ii mawɗo, ɓe yawoo mo.
Si ko lamɗo laamorɗo diina, ɓe lo'ina mo.
Si ko tooñoowo, ɓe doga mo.
Si himo okka, ɓe wonda e makko ha'i wonde ko tooñoowo.
Si himo wuddi, ɓe seeda e makko ha'i wonde ko nunɗuɗo.
Si ɓe yi'ii majjuɗo, ɓe andintaa mo.
Si ko gando, ɓe gomɗintaa mo.
Si o wowlii, ɓe inna ko rayti.
Si o deƴƴii, ɓe inna ko mirñaare.
Fitina on feeñii, zamaanu waylike.

On ne voit pas un juge qui ne soit corrompu.
On ne voit pas un sage qui ne soit envieux.
On ne voit pas un sensé dont un seul ait confiance.
On ne voit pas un vertueux qui n'aime pas ce monde.
On ne voit pas un fier qui ne se trahisse soi-même.
On ne voit pas un chef qui ne soit injuste.
On ne voit pas un témoin qui ne soutienne son ami.
On rie voit pas une femme qui ne désobéisse à son mari.
On ne voit pas un sujet qui ne désobéisse à son maître.
On ne voit pas un fils qui ne désobéisse à ses parents.
On ne voit pas un orphelin dont on ne mange pas les biens.
On ne voit pas un ami qui ne soit intéressé.
On ne voit pas un généreux qui donne sans contrainte ou sans crainte.
Quand on voit un vertueux, on s'en défie.
Quand on voit un méchant on le dénonce.
On énumère les défauts d'autrui, on oublie les siens propres.
Quand on voit un homme de poids, on l'allège.
Quand on voit un grand, on le sous-estime.
Quand c'est un chef qui règne selon la religion, on l'affaiblit.
Quand c'est un injuste, on le fuit.
Quand il est généreux, on le fréquente même s'il est injuste.
Quand il n'est pas généreux, on s'en détache même s'il est juste.
Quand on voit un ignorant, on ne l'instruit pas.
Quand il est instruit, on le contredit.
Quand il parle, on dit que c'est mensonges.
Quand il se tait, on dit que c'est incompétence.
Le malheur paraît, les temps ont changé.

       Table des matieres       

[ Home | Hunorde | Bibliothèque | CTSAI | Abdul-Rahman | Yaafagol | Blog ]


info@webfuuta.net
webFuuta — webPulaaku © 1997-2009. Tierno Siradiou Bah & Afriq Access. All rights reserved.