webFuuta


Alfâ Ibrâhîm Sow (éd.)
La Femme. La Vache. La Foi. Ecrivains et Poètes du Fuuta-Jalon

Classiques Africains. Paris. Julliard. 1966. 375 p.


       Table des matieres

Cerno Jaawo Pellel
Waajorɗi jiyaaɓe wonɓe e rewde wurɗo mo maayataa — Conseils aux sujets fidèles du Vivant qui ne meurt pas (suite)

Awa yaafoɗaa ɓen an e zurriya mun, e ɓen 404
muusiɓɓe mun fow yawtanaa ko A wistataa.

Haa yumma an dandaa ɓe fow e ko mooletee, 405
kulaleeji laaxira, yandi Lamɗo Mo tooñataa!

Sayxuuɓe an, esiraaɓe an, fow yaafoɗaa, 406
naadaa ɓe saare malal yo Dokko Mo wajtataa!

Oo ɗoo qasiida mi noddirii mo, ko waajitorɗo 407
jiyaaɓe wonɓe e rewde Wurdo Mo maayataa.

Ko e waqtu julde fanaa mi timmini yuɓɓugol 408
oo ɗoo qasiida, mi barkinor mo ko suuyataa.

Juulaa e Ɓurɗo tageefo maaɗa yo Jeyɗo men 409
hisnaa e Aali e Saahibaaɓe ko hattataa!

Pardonne aussi à mon père, à ses descendants et à tous
Leurs parents. Pardonne-leur irréversiblement.

Pardonne à ma mère aussi et préserve-les tous de ce qu'on craint,
Des frayeurs de l'autre monde, je T'en supplie, Souverain qui ne commet point d'injustice!

Tous mes maîtres et gendres, pardonne-leur,
Fais-les entrer dans la Cité du Bonheur, ô Généreux qui ne s'en flatte point

Ce poème, je l'ai appelé « Conseils aux
Sujets fidèles du Vivant qui ne meurt pas ».

C'était l'heure de la prière, le jour que j'ai achevé la composition
De ce poème dont je me bénirai sans cesse.

Accorde ta grâce au Meilleur de ta Création, Ô notre Maître!
Préserve ses parents et ses compagnons, éternellement!

Cerno Jaawo Pellel

Note
Né vers 1900 et décédé en 1980 (?) à Labé, Cerno Jaawo Pellel était un disciple de Cerno Aliyyu Ɓuuɓa Ndiyan, auteur en arabe et en ajami, et maître d'école musulmane traditionnelle.

       Table des matieres

[ Home | Hunorde | Bibliothèque | CTSAI | Abdul-Rahman | Yaafagol | Blog ]


info@webfuuta.net
webFuuta — webPulaaku © 1997-2009. Tierno Siradiou Bah & Afriq Access. All rights reserved.