webFuuta
Taariika / Histoire


Previous Home Next

Thierno Mamadou Bah
Histoire du Fouta-Djallon.
La pénétration européenne et l'occupation française.

Tome 2. Conakry. 2003. 73 pages
Elhadj Bano Bah & Tierno S. Bah, eds.


Dans les autres parties du Fouta

Une organisation semblable à celle effectuée dans le Labé fut opérée dans toutes les autres parties du Fouta.

Le Koyin fut découpé en 1911 en deux provinces : Koïn et Gadha-Kôlé. La plus importante province, Koïn, fut placée sous le commandement de Alfa Ammarou. Gadha-Kôlé, au nord-est, fut placée sous l'autorité de Alfa Mamadou Baïlo., neveu du premier et chef du village de Tougué.

La création de la province de Gadha-Kôlé fut moins pour soulager le chef du vaste territoire de Koïn que pour recompenser le serviteur soumis et docile qu'était Alfa Amadou Baïlo qui entretenait des relations très intimes avec le commandant de cercle. En raison de ses services qui continuaient d'être louables, sa province fut même grossie, quelques temps après, de trois gros villages détachés du Koïn. Grâce à cette adjonction, il garda sous son autorité 15 000 habitants contre 50 000 dans le Koïn.

Le découpage des autres cercles du Fouta en petits cantons et districts fut la règle., non pas seulement dans un esprit d'efficacité, mais davantage pour affaiblir les anciennes familles règnantes qui seraient tentées de résister à l'autorité française.. Cependant, dans certains cercles, ce découpage fut moins brutal, car on évita, partout où cela fut possible, de supprimer la chefferie traditionnelle.

Le travail de réorganisation ainsi entrepris dura longtemps, car la création, la modification ou la suppression d'une unité territoriale dépendait des commandants de cercles qui se succédaient, tous les deux ans, dans une circonscription. A la fin, l'administration résolut de prendre le village comme unité de base et le canton comme sommet, supprimant ainsi les multiples appelations antérieures (district, province, village indépendant, etc.).

Le canton fut une unité groupant un nombre plus ou moins important de villages, comme le village, une délimitation non arbitraire, mais matériellement fixée sur le terrain. Le tableau suivant donne la liste des cantons repartis entre les cercles, ainsi que les noms des chefs de cantons et leur appartenance familiale.

Numéro
Cercles
Cantons
Chefs de Famille
Lignage
1 Dabola Dabola Almamy Bocar Biro Seydiyanke
2 Dalaba Dalaba Tierno Oumarou Loudanké
Bodié Alfa Ibrahima Ourouro
Fougoumba Alfa Mamadou Seriyanke
Kankalabé Alfa Ibrahima Dialâlo
Kébali Alfa Mîdjaw Pérédjo
3 Dinguiraye Baïlo Tidjani Dia Toucouleur
Dinguiraye Habibou Tall Toucouleur
Loufa Chérif Hamidou Maure
Missira Maninka  
4 Gaoual Binâni Guilédji Alfa Saliou Seleyanke
Kaade Alfa Ibrahima Kalidouyanke
Kinsi    
Senguéti Modi Bobo  
Touba   Diakanké
5 Labé Gadhawoundou Alfa Bakar Kalidouyanke
Koubia Alfa Bakar Seleyanke
Labé Modi Tanou Nyogeyanke
Hoore Komba Bappa Djan Kalidouyanke
Hoore Dimma Alfa Saliou Peredjo
Wesseguele Alfa Bakar NGueriyanke
Komba Modi Bori Balbhe
Tomini Modi Amadou Seleyanke
6 Mali Bara Anoun Diallo Woussounayanke
Mali Alfa Amadou Oury Diallobhe
Woora Sâbe Modi Cellou Kalidouyanke
Pellal Saïkou Yaya Kalidouyanke
Yembering Tierno Mamadou Cellou Kalidouyanke
Sangalan Baba Niakasso Jalounke
7 Mamou Boulliwel Modi Mamma Seydiyanke
Kaba Alfa Alsaïny Seydiyanke
Mamou Modi Sory Seydiyanke
Kolen Alfa Oumarou Bagou Seydiyanke
Nounkolo Alfa Mamadou Seydiyanke
Porédaka Alfa Saliou Timbonke
Saïn Modi Mamadou Pâté Seydiyanke
Timbo Alfa Oumarou Seydiyanke
Fitaba Tierno Ismâîla Houbboube
Houé Maninka  
8 Pita Bantiŋel Alfa Bakar Sériyanke
    Bomboli Tierno Souleymane Ourouro
    Brouwal Tappé Tierno Mamadou Ourouro
    Mâci Tierno Maâdiou Hélâyanke
    Timbi Madina Alfa Saliou Sériyanke
    Sôkili Tierno Maâdiou Hélâyanke
    Timbi Touni Tierno Oumarou Sylla Hélâyanke
9 Telimele Kébou Alfa Ibrahima Iloyanke
    Donghol Alfa Amadou Tierno Timbonke
    Monoma Tierno Mouctar Hélâyanke
    Bowé Alfa Amadou Béla Pâtéyanke
10 Tougué Koïn Alfa Ammârou Koulounanke
    Kôlé Alfa Amadou Baïlo Koulounanke
11 Youkounkoun N'Dâma   Yillâbé
    Badiar Dembalel Foulakounda